Priorités immédiates de l’ACTA en 2021

2020 : Retour sur un effort considérable de défense de nos intérêts

  • Depuis mars 2020, l’ACTA défend activement les intérêts des agences de voyages, des conseillers en voyages et des agents de voyages indépendants.
  • Nous avons exercé des pressions auprès du fédéral et des provinces, ainsi que des organismes de réglementation et des fournisseurs de l’aide financière essentielle nécessaire pour survivre à la crise de la COVID-19.
  • L’ACTA traite avec une firme de relations gouvernementales qui nous aide dans nos efforts de lobbying, ainsi qu’à organiser les réunions et à orienter nos communications en plus de nous donner des conseils en matière de stratégie.
  • L’ACTA a rencontré les députés du gouvernement fédéral, l’opposition, ainsi que les directeurs principaux responsables de l'élaboration des politiques et les conseillers – c'est-à-dire ces gens qui participent directement à la rédaction des lois.
  • L’ACTA a encouragé le soutien par les membres et par l'industrie de plusieurs de ses initiatives de sensibilisation du gouvernement incluant des campagnes de rédaction de lettres au sein de la population, des réunions virtuelles et des appels téléphoniques.
  • L’ACTA a embauché un consultant en communications pour assurer l’envoi de communiqués hebdomadaires à ses membres et à l'industrie concernant ses efforts de défense en plus de tenir l'industrie informée des enjeux, des programmes et de la façon dont elle pourrait s’impliquer.
  • L'ACTA a tiré parti de nos relations et s'est aligné sur des organisations partageant les mêmes idées, notamment en travaillant sur des questions clés avec la Table ronde canadienne sur le voyage et le tourisme (dont l'objectif est de promouvoir un redémarrage responsable des industries du voyage et du tourisme) et la Coalition des pays les plus touchés (dont l'objectif est d'obtenir une aide financière essentielle aux industries du voyage, du tourisme et de l'accueil).
  • En 2020, ses efforts ont contribué à modifier les programmes d’aide financière, incluant :
    • de nombreuses prolongations aux programmes;
    • un programme de subvention salariale qui est passé initialement de 10 % à 75 %;
    • un programme de subvention au loyer qui s’adressait au départ uniquement aux propriétaires, alors que les locataires pouvaient recevoir jusqu’à 65 % ou plus du montant du loyer si on avait ordonné la fermeture de leurs entreprises;
    • une prestation du type « assurance-emploi » qui était accessible aux travailleurs autonomes, comme les agents de voyages indépendants;
    • un programme de prêt qu’on a augmenté – et qui comprenait une partie sous forme de subvention;
    • l’accessibilité à des prêts exclusifs au secteur dans l'industrie du voyage et du tourisme, qu’on a pu obtenir au prix de nombreux efforts;
    • la renonciation aux frais des organismes de réglementation et aux changements dans la réglementation, ce qui a permis de réduire le fardeau financier dans certaines provinces.

2021 : Nous avons encore fort à faire

L’année 2021 a commencé par des nouvelles décevantes de la part du gouvernement fédéral, soit le dépistage avant l'embarquement.

  • Cette décision, qu’on a annoncée la veille du Jour de l’an, s’est prise sans consulter l'industrie et a été rendue à la hâte.
  • L’échéance extrêmement serrée visant à assurer que tous les aéroports ont un procédé en place et que les conseillers en voyages peuvent s’assurer que leurs clients déjà en voyage peuvent satisfaire les nouveaux critères était tout simplement irréaliste.
  • Cette nouvelle exigence représente un autre coup dur pour les conseillers en voyages qui font face à l’annulation des réservations actuelles et à venir.
  • L’ACTA exhorte le gouvernement afin qu’il réexamine cette nouvelle exigence obligatoire et pour qu’il collabore avec l'industrie à l'élaboration d’une solution durable, comme un des différents projets pilotes déjà en cours dans les aéroports pour dépister les gens lorsqu’ils arrivent au Canada.

Priorités immédiates de l’ACTA en 2021 :

Alors que nous entreprenons la nouvelle année et puisque nous avons tôt fait de le constater en 2020, les priorités sur le plan du lobbying continuent d’évoluer alors que la pandémie se poursuit et que les mesures et les politiques gouvernementales changent.

Nos efforts porteront principalement sur les aspects suivants :

  • Prolonger la Prestation canadienne de la relance économique pour les agents de voyages indépendants jusqu’à la fin juin, au minimum
  • Offrir du financement obligatoire pour couvrir les rappels de commissions qui touchent les conseillers en voyages avec toutes les compagnies aériennes ou tous les programmes d’aide des voyagistes
  • Tests préalables à l'embarquement, qui comprennent également une quarantaine de 14 jours

Nous nous concentrerons également sur le lobbying qui est essentiel pour protéger l'infrastructure de l'industrie canadienne du voyage, notamment en soutenant les organisations hôtes

  • Faciliter l’accès au nouveau programme de demande de prêt HASCAP qui n’a toujours pas été lancé
  • Prolonger la subvention salariale de 75 % au 30 juin 2021, au minimum, en imposant des conditions limitées qui reconnaissent les besoins des industries les plus durement touchées, incluant les agences de voyages
  • Inclure la prestation complémentaire de 25 % au programme de subvention pour le loyer, étant donné que les entreprises de voyages ont essentiellement été fermées depuis mars 2020.
  • L’ACTA collabore directement avec les hauts dirigeants du gouvernement ainsi que les conseillers politiques dans ces dossiers importants et fera de nouveaux appels pour l’implication des agences de voyages, des conseillers en voyages et des agents de voyages indépendants en 2021 afin d’appuyer nos campagnes.
  • Nos communiqués et nos actions jouent en ce moment un rôle extrêmement important, alors que nous demanderons aux membres et à l'industrie de nous aider pour le déploiement de nos campagnes dans les semaines et mois à venir.
  • L’ACTA apprécie tout le travail effectué par les agents de voyages, les agents de voyages indépendants et les propriétaires d’agences de voyages (qu’il s’agisse d’individus ou de groupes) d’un bout à l’autre du pays pour démontrer les besoins de notre industrie.
  • L’ACTA ne peut faire ce travail sans l’aide de ses membres. NOUS demandons à tous de bien vouloir joindre les rangs de l’ACTA pour nous aider dans le cadre des efforts que nous déployons en votre nom.

Avantages que l’ACTA offre aux agents de voyages indépendants

L'ACTA a lancé la catégorie des agents de voyage indépendants il y a deux ans. Le tarif normal pour l'adhésion à cette catégorie est de $195

Les avantages de l'adhésion sont les suivants

  • Contribuer et s'exprimer dans le cadre de la défense et du lobbying de l'ACTA auprès des gouvernements et des régulateurs, en défendant les besoins des agents de voyage indépendants
  • La force promotionnelle grâce aux outils de sensibilisation des consommateurs
  • Carte de membre numérique de l'ACTA avec d'importants avantages commerciaux
  • Tarifs réduits pour les conférences et la formation continue
  • Accès aux formations et webinaires réservés aux membres
  • Recherche et information sur les lois, les pratiques commerciales, les réglementations et les tendances de consommation
  • Possibilités de mise en réseau lors d’événements et conférences nationales et régionales
  • - Bulletin d'information bihebdomadaire sur l'industrie
  • Utilisation du logo de l'ACTA signifiant le professionnalisme et le respect du code d'éthique et des normes de l'ACTA

L'industrie est plus forte lorsqu'elle parle d'UNE SEULE VOIX !